menu close menu
interligne
interligne
Facebook Boucheries André Instagram Boucheries André Youtube Boucheries André
Site Boucherie André
Contacter Boucheries André
Inscription newsletter Boucheries André
menu Boucheries André, du pré à l'assiette
menu Boucheries André, du pré à l'assiette

L’interview de la semaine : Olivier Radix

Partenaires
11 février 2011

Pour en savoir toujours plus – hé oui chez B.A on est curieux – on continue les petites interviews hebdomadaires. Cette semaine, 4 questions ont été posées à Olivier Radix, responsable de la communication Boucheries André. Réponses.

B.A : Racontez-nous un peu votre parcours professionnel avant d’arriver aux Boucheries André ?

Olivier Radix : Avant d’arriver, j’ai travaillé dans une grande enseigne alimentaire de la région. Mon poste et mes missions consistaient en la mise en place de la communication sur l’ensemble des points de vente du territoire national et local. J’ai également travaillé dans l’agro-alimentaire.  Le  secteur d’activité de l’alimentaire et de la distribution est en réalité un secteur que je connais bien. Par la suite, j’ai voulu  me recentrer sur une société plus familiale et à dimension locale, pour avoir plus de souplesse au sein des missions et être plus proche du terrain.

Responsable Communication O.R. B.A : Quel était votre motivation pour intégrer les Boucheries André ?

O. R : J’ai été motivé par la taille et surtout les valeurs de  l’enseigne qui sont très importantes pour moi. Je retrouve  aux Boucheries André ces valeurs de convivialité et  d’humanisme. Ce sont des valeurs que l’on partage.  Le plus  des Boucheries André, c’est aussi d’offrir un gage de qualité,  une maîtrise de la filière, notamment sur autour du produit  bœuf. Ce sont tous ces éléments qui m’ont plu, qui m’ont  permis d’intégrer l’équipe.

B.A : Comment s’est passée votre arrivée aux BA ?

O.R : Tout s’est très bien passé !  Sur le plan humain, j’ai été surpris par la bonne ambiance qui règne dans les magasins et la cohésion d’équipe qui peut exister entre les bureaux et le terrain, mais aussi, entre les différents services. Sur le plan professionnel, il y a une multitude de choses à mettre en place et une volonté de structurer toute la communication. Je  vais donc intervenir sur ces projets de restructuration et de planification.

B.A : Pour terminer pouvez-vous nous en dire plus sur les différents événements prévus en 2011 ?

O.R : Il y aura des temps forts commerciaux, qui vont s’organiser en fonction des événements calendaires importants – mise en avant de nos produits, pousser les produits de fabrication Boucheries André, de manière à l’expliquer clairement au consommateur. Ce qui est vraiment  important, c’est que le client potentiel ou avéré va être au cœur de tout le dispositif de communication qui va être mis en place, et ce toujours dans un système de partage des valeurs. Bref, une communication plus interactive entre la marque et le consommateur !