menu close menu
interligne
interligne
Facebook Boucheries André Instagram Boucheries André Youtube Boucheries André
Site Boucherie André
Contacter Boucheries André
Inscription newsletter Boucheries André
menu Boucheries André, du pré à l'assiette
menu Boucheries André, du pré à l'assiette

Drôlement savoureuse : la farce

Conseils
14 avril 2015

Pour garnir un légume, une volaille, une tourte, et plus encore ! La farce, et même les farces, sont de parfaites alliées pour apporter saveurs et arômes à un plat. Simples comme bonjour, elles se cuisinent à toutes les sauces et permettent de varier vos menus à l’infini. Alors lancez vous !

boucheries-andre-la-farce-a-base-de-viande

La farce, késako ? 

Constituée d’une combinaison d’ingrédients divers (viande, poisson, œuf, légumes,…), la farce sert à garnir un légume (tomates, poivrons, courgettes, choux…), une volaille ou bien une pâte (tourtes, chaussons, cannellonis, raviolis…). Ce mélange n’est pas qu’une simple garniture, il parfume un mets, apporte texture et arômes, et permet de varier les plaisirs. Rien de tel pour changer du classique poulet rôti !

Ingrédients

Toutes les farces sont composées à peu près de la même base : de la chair à saucisse et/ou de la viande hachée, parfois des abats, de la mie de pain ou de la chapelure, des oignons, de l’ail ou des échalotes ainsi que du jaune d’œuf pour lier le tout. Mais sa recette varie selon les goûts et les plats auxquels elle est destinée.

Viandes

La chair animale siège en reine au royaume des farces, la plupart du temps cuisinées à partir de viandes diverses (veau, bœuf, poulet, porc…) ou même d’abats. Particulièrement savoureuse et très facile à travailler, la viande se marie parfaitement avec des aromates comme les herbes de Provence par exemple. L’ajout d’un jaune d’œuf sert à lier le tout et offrir plus de texture à cette farce. Une cuisson longue et douce au four permettra aux arômes et aux épices de se diffuser dans la viande. Les cigales chanteront dans votre assiette !

Pour la petite anecdote, autrefois nos ancêtres n’avaient pas froid aux yeux, ils farcissaient directement la panse de l’animal après avoir retiré les abats. Gloups !

Quelques conseils et astuces

– Pour une farce simple, prenez 500 g de chair à saucisse, ajoutez-y 2 œufs, ½ tasse de mie de pain trempée dans du lait, 2 échalotes, 1 gousse d’ail, 40 g de beurre, sel, poivre, muscade et estragon.

– Pour une farce allégée, prenez 500 g de viande hachée de bœuf, 2 œufs, 2 yaourts brassés natures, 1 gousse d’ail et 1 oignon, sel, poivre et un peu de persil,.

– Il vous reste de la farce ? Il serait dommage de la gaspiller… Ne la jetez surtout pas ! De consistance, la farce se rapproche beaucoup de la bolognaise. Faites-la simplement revenir dans une poêle avec un filet d’huile d’olive accompagnée de quelques oignons. Ajoutez-y de la sauce tomate, c’est prêt !

– Quels légumes farcir ? En période estivale, les grands classiques sont toujours les meilleurs, une tomate bien charnue, des courgettes craquantes ou des aubergines fondantes régaleront les papilles des petits et grands gourmands. L’automne réserve aussi son lot de délices, potiron, citrouille et autres courges se prêtant également à merveille au jeu de la farce !

– Pour de parfaits petits amuse-bouches, choisissez de beaux champignons de Paris, et séparez les pieds des chapeaux. Dans une casserole, faites bouillir de l’eau et y mettre les chapeaux pendant 5 minutes. Mixez 3 tranches de jambon blanc avec 1 jaune d’œuf, 1 échalote et 3 cuillérées de crème fraîche. Garnir les chapeaux de champignons avec la farce ainsi obtenue, parsemer de fromage râpé et de persil et placer au four quelques minutes pour que cela gratine. Il n’y a plus qu’à déguster !

Jeudi nous vous livrons une délicieuse recette… et ce n’est pas une farce, soyez au RDV !